2 Comments

  • Vasco

    June 13, 2016

    Excellente analyse Boris! Cependant, le Pakistan n’a rien à envier à l’Afganistan en l’espèce. Non seulement les peuples blancs sont hétéros mais aussi, le droit canon interdit les mariages consanguins jusqu’aux cousinages de 4e degré. Aujourd’hui nous savons de par la génétique qu’il ne faut pas de mélange excessif, ni de consanguinité. Il est donc préférable de ne pas mélanger les races humaines et de ne pas coucher avec sa cousine non plus du point de vue de “l’efficience générationnelle”…

    Pour les enfants de couples consanguins, l’espérance de vie est plus courte, avec tout un tas de maladies et de tares. Lorsque les gènes sont très éloignés, il y a aussi des risques majeurs pour la santé de la progéniture. La réponse face à ces problèmes s’annonce donc d’elle-même, conserver les souches raciales dans leur diversité.

    Reply
  • Iris

    June 13, 2016

    Super intéressant. Je n’avais jamais entendu parler de ces pratiques. Mais ils ne doivent pas être strictement attirés par les jeunes garçons vu les viols qu’ils commettent sur les filles et femmes de la région, enfin bon ils sont complètement détraqués quoi. C’est vrai que cette coutume d’épouser toujours les cousins est étrange, car toujours d’actualité, nous savons pourtant depuis un certain temps que c’est un risque majeur par rapport à la santé physique et mentale de l’enfant. Au 9e siècle l’Eglise interdisait même toute union jusqu’au 7e degré de cousinage avant de revenir au 4e degré au 13e siècle. Comme toujours, les pays islamiques sont dans l’obscurantisme le plus désolant…

    Reply

Leave a Reply