hollande-clichy-pays-reuters

Involution raciale : L’immigration du tiers-monde afro-oriental et l’effondrement du QI en France

S’il y a bien quelque chose qui devient particulièrement insoutenable, ce sont les idiotes BCBG qui infestent les médias institutionnels de leurs mensonges puants au sujet de l’apocalypse raciale et migratoire.

Dernier exemple en date, “Adeline François” expliquait sur RTL que l’effondrement du Quotient Intellectuel moyen en France était dû aux “polluants” (source).

Certes la pollution est en cause, mais son origine réelle n’a rien à voir avec ce que la standardiste de service sert à ses auditeurs :

C’est une étude passée relativement inaperçue il y a quelques semaines, mais qui aurait du faire l’effet d’un coup de tonnerre : une étude reprise par Stéphane Foucart dans Le Monde, et qui a été publiée par deux chercheurs britanniques dans la revue Intelligence. Elle révèle l’inversion inédite d’une courbe, celle du QI des Français. -4 points en 10 ans. À l’échelle d’une population, c’est énorme, et c’est historique dans notre développement, une baisse du quotient intellectuel après des siècles d’augmentation régulière de notre intelligence. Cette baisse du QI a également été observée depuis le milieu des années 90 en Norvège, au Danemark au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Australie et en Suède.

La cause, ce sont les polluants, toutes ces substances présentes autour de nous, chez nous, ou dans notre assiette. On savait qu’elles altéraient notre foie ou nos poumons, elles endommagent aussi notre cerveau. Et pendant ce temps, Bruxelles refuse toujours de légiférer sur les perturbateurs endocriniens, en prenant de simples mesures de prudence quand il faudrait des mesures d’urgence.

Depuis quelques années, une soupe néo-gnostique et sectaire envahit la sphère médiatique sous l’influence d’éco-socialistes régressifs qui traquent le moindre élément chimique dans la nourriture industrielle que consomme X ou Y, comme jadis leurs prédécesseurs étaient obsédés par la façon dont baisait le bourgeois.

Cette bouillie crypto-religieuse devient la source privilégiée de toutes les escroqueries sociales. La peur millénariste autour du pseudo “réchauffement climatique” n’étant que la plus spectaculaire de toutes ces superstitions. Cet écran de fumée permet aussi d’intoxiquer les cuistres dépressifs blancs des grandes agglomérations et d’impressionner les imbéciles heureux qui, à la suite des premiers, se laissent berner par ce bavardage pseudo scientifique.

En revanche, sur les causes les plus évidentes, les plus incontestables, le silence est total.

Importation par millions de populations à faible QI

Quels effets sont les plus radicaux sur le QI moyen sinon la fuite en masse de millions de Français éduqués, professionnellement efficients – c’est-à-dire les plus doués génétiquement-, et, dans le même temps, l’arrivée de millions de pouilleux hébétés du tiers-monde ?

Qu’y a-t-il de si difficile à saisir dans ce tableau du QI mondial :

IQ_of_Nations_wiki

Et dans cette carte des pays principaux récepteurs d’immigration dans le monde :

17

L’effondrement du QI moyen en France s’explique simplement par les flux colossaux d’immigrés au quotient intellectuel inférieur qui s’implantent partout, résultat d’une politique nihiliste menée par l’élite dégénérée  au pouvoir.

Le QI moyen de l’Afrique Noire est de 65 points. Ce fossé béant, de l’ordre de près d’un tiers, ne sera jamais comblé car il est tout simplement le produit des déterminismes raciaux, génétiques.

L’irrationalité de l’égalitarisme

L’égalitarisme racial, comme toute forme d’égalitarisme, se nourrit de la négation même du réel. Il ne peut y avoir d’aspiration à l’égalitarisme sans la reconnaissance préalable des inégalités directement observables.

La doctrine égalitaire prétend reconfigurer le réel pour restaurer une “harmonie” qui, en réalité, ne cesse d’exister qu’au moment où l’égalitarisme entreprend de révolutionner l’ordre social. Elle nie la nature profondes des choses et s’évertue, précisément, à les dénaturer, déclenchant une vague de chaos et d’anarchie. Toute politique égalitariste finit invariablement par exacerber les inégalités, immuables par définition.

Ainsi en est-il de cette importation délirante d’une basse humanité qui, tel un fléau divin, anéantit la paix civile, ruine la culture et entraîne la cité ou le pays qui s’y livre vers les abysses de l’histoire. Tout en alimentant les tensions raciales, les logiques de défense ségrégationnistes.

Car au fond, quel est le projet des religieux de l’égalitarisme, c’est-à-dire des “communistes mentaux” s’agitant de l’extrême-gauche à l’extrême-droite, en faisant de l’immigration du tiers-monde le dernier vecteur de leur guerre à la réalité ? Nul ne se pose jamais la question du “pourquoi final” de l’immigration allogène.

Osons proposer une réponse :

Les Chinois et les Asiatiques du nord en général, du haut de leur QI à 106 en moyenne, n’ont aucune espèce de considération pour les populations inaptes du tiers-monde. L’approche résolument pratique de l’intelligence asiatique les immunise contre les ravages de l’idéalisme putréfié par l’égalitarisme.

Dans un article intitulé “Comment la Chine fabrique ses futurs génies” (source), on peut lire :

Grâce à la collaboration de deux chercheurs l’un britannique, l’autre américain, l’équipe de Bowen a obtenu l’ADN de 2 500 purs génies au QI de 160 et plus. Pour comparaison, le QI moyen est de 100, celui des lauréats du prix Nobel de 145. Le séquençage serait très avancé. “Personne d’autre ne dispose d’un tel échantillon, et personne n’a jamais fait un tel travail”, affirme Steve Hsu, le physicien américain qui collabore au projet. Bowen garde les pieds sur terre : “Il nous reste à comparer ces génomes hors du commun avec un groupe témoin de personnes choisies au hasard. Nous sommes sûrs qu’avec assez de matière nous trouverons au moins une partie des gènes qui agissent sur le QI

Wang Jian, le patron du BGI, est convaincu que cette recherche débouchera rapidement sur un test génétique. Il permettra aux couples qui ont recours à la fécondation in vitro de sélectionner les embryons les plus ” intelligents ” ! Sur le long terme, le niveau de QI de la population générale s’en trouverait amélioré.

En Chine, où les débats éthiques sont rares, ces propos ne déclenchent aucune polémique. Mais la réaction très vive de certains médias étrangers a servi de leçon. En attendant la publication des résultats, BGI évite désormais de communiquer sur le sujet. Bowen, lui, continue de parler librement à la presse. Car plusieurs disciplines, la psychologie, l’anatomie, ou les neurosciences se sont déjà penchées sur l’intelligence. “Aujourd’hui, nous avons un outil formidable qui peut faire faire un bond à nos connaissances. Et il faudrait ne pas s’en servir ?”, s’étonne Bowen.

Pendant que l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord, guidées par une caste religieuse dont les croyances sont issues de la sécularisation du christianisme et de sa subversion par le socialo-marxisme, l’Asie s’engage dans la révolution du pragmatisme racial.

Les travaux de génies occidentaux comme ceux d’Alexis Carrel sont donc finalement mis en œuvre par la Chine, résolument imperméable à la superstition égalitariste.

Le bavardage pseudo scientifique des socialo-marxistes sert toujours, en réalité, à masquer une croyance primitive : le monisme matérialiste régressif.

L’échec de l’égalitarisme racial

Dans le même temps, l’état-providence occidental alimente des masses allogènes toujours plus nombreuses dont le caractère nuisible est indiscutable. Le socialisme dégénératif opère passe de la guerre des classes à la lutte des races, prenant le partie de la masse contre l’élite.

Les éléments allogènes qui s’insinuent dans tous les méandres de la société désarticulent progressivement l’ordre social, le tribalisme de ces derniers agissant comme puissant dissolvant. Loin de l’harmonie tant promise par les égalitaristes, l’immigration afro-orientale accroît sans cesse la déstabilisation de la société qui éclate en une multitude de poches d’intérêts à coloration ethniques, raciales et religieuses.

Les tenants de l’égalitarisme racial, loin de capituler face à l’échec patent de leur projet, sont chaque jour plus excités par les inégalités réelles allant en s’accroissant. Niant leur propre responsabilité, ils voient dans cette explosion des inégalités non pas une conséquence de leur politique mais le manque de son application.


12 Comments

  • Augagneur

    August 22, 2016
    Reply
    • Shlomo contre les islamo-gauchistes

      August 22, 2016

      Exact cher ami, ces deux immenses chercheurs sont les Galilée des temps modernes.

      Reply
  • Iris

    August 22, 2016

    Ni la pollution ni l’immigration ne semblent suffire à expliquer la baisse du quotient intellectuel moyen en France. Pourquoi des pays tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore la Suède, qui accueillent il me semble un grand nombre d’immigrés originaires de Turquie, du Moyen-Orient, du Pakistan et d’Afrique ont conservé des QI moyens plus élevés que le nôtre? Je crois qu’il existe une baisse générale dans le monde occidental, ce qui tendrait à confirmer l’effet néfaste de la submersion migratoire mais la France semble en pâtir plus que l’Allemagne, pourtant notre voisin a accueilli autant si ce n’est plus de migrants que nous cette dernière décennie. Je ne crois pas en l’égalité raciale, il semble évident que des éléments génétiques aient une influence majeure sur l’intelligence, fut-elle intellectuelle ou émotionnelle. Je pense par contre sincèrement que les Africains pourraient quand même progresser si les enfants étaient mieux traités, et recevaient des soins médicaux et une éducation appropriés. Ils n’atteindraient jamais le niveau intellectuel des Nord-Asiatiques ou des Européens, mais peut-être s’approcheraient-ils plus de celui des Afro-américains (environ 85). Ce qui serait préférable pour tout le monde, y compris l’Europe puisqu’ils seraient plus à même de développer leurs propres pays et cesseraient de violer autant nos frontières pour profiter de notre assistance économique et sociale (je suis naïve?). Je pense par ailleurs que la France a un score médiocre pour d’autres raisons, notamment l’échec et le décrochage scolaire. Les élèves allemands, suédois ou néerlandais ont de meilleurs résultats en lecture et mathématiques dans les enquêtes PISA, et ce depuis de très nombreuses années. La pollution, l’immigration et la manie de nos élites a nivelé les programmes scolaires vers le bas, la déculturation globale ont sans doute toutes une responsabilité sur cette baisse dramatique. Peut-être que si l’Education Nationale cherchait réellement à instruire les enfants et les faisaient travailler plus efficacement, nous aurions un QI similaire à celui des Italiens, des Allemands ou des Autrichiens. Comment expliquez-vous l’écart de QI entre la France et des pays tout aussi immigrationnistes?

    Reply
    • Boris

      August 22, 2016

      L’Allemagne, jusqu’à 2015, attirait essentiellement des Turcs ou des immigrés des Balkans ou de Russie. Ce qui explique un impact moindre. La France recrute massivement dans l’Afrique subsaharienne et au Maghreb.

      Reply
      • Iris

        August 22, 2016

        La France est donc le pays d’Europe qui accueille le plus d’Africains? Quel est leur nombre approximatif dans notre population (naturalisés ou pas)? J’ai réfléchi après avoir envoyé le commentaire au fait que les afro-américains sont à 80% métissés, ils ont des ancêtres européens et/ou amérindiens, ce qui doit avoir un effet sur leur QI je suppose.

        Reply
        • Shlomo contre les islamo-gauchistes

          August 22, 2016

          Toutes les études sur les enfants négroïdes placés dans des familles caucasiennes de la classe moyenne-supérieure ont prouvé que le QI est d’abord d’origine génétique à environ 80% une fois l’âge adulte atteint.

          Les études sur les jumeaux ont prouvé la même chose.

          Les Négroïdes adoptés ont pu améliorer leur QI de quelques points uniquement.
          L’empreinte raciale reste que ça plaise ou non.

          Les Afro-américains sont Européens à 20-25%.

          Je vous conseille les meilleurs chercheurs sur la réalité raciale:

          Philippe Rushton http://polemia.com/pdf/AshbeyRaceRushton.pdf
          Richard Lynn
          Linda Gottfredson
          Tatu Vanhanen
          Hans Eysenck
          Arthur Jensen
          Helmuth Nyborg, à voir absolument https://www.youtube.com/watch?v=nTdMY9RI-7E

          Le meilleur site francophone de vulgarisation sur l’intelligence, les races et les différences biologiques : http://www.intelligence-humaine.com/

          Piero San Giorgio en parle ici sur ma chaîne : https://www.youtube.com/watch?v=XVLOY1eXOB4

          Pour Boris : Excellent article. Tu pourrais même parler de dysgénisme à la place d’involution.

          Bien à vous.

          Reply
          • Shlomo contre les islamo-gauchistes

            August 22, 2016

            Étude en anglais de 8 pages qu’il faut absolument lire du grand Helmuth Nyborg qui explique l’avenir catastrophique de l’Europe de l’Ouest.

            La haute fertilité des peuples à bas QI face à la basse fertilité des peuples à haut QI.

            http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.372.8553&rep=rep1&type=pdf

            Joseph Arthur de Gobineau avait expliqué que l’écroulement des Empires et des Nations est toujours le mélange racial, l’importation importante de peuples à bas QI et la baisse de fertilité des plus intelligents.

            Arthur Kemp dans son merveilleux livre «Bâtir le foyer blanc» explique que les Historiens négligent très souvent le point le plus important : La fin de l’homogénéité raciale s’accompagne toujours d’un écroulement.

            Orania et un Ethno-état à l’Est pour les Caucasiens est la seule solution réaliste si nous voulons survivre.

            http://www.akribeia.fr/akribeia/1642-batir-le-foyer-blanc.html

            https://www.youtube.com/watch?v=UMZPeD9Fdk0

            https://www.youtube.com/watch?v=uGUNF65MF-Q

            «La démographie est la destinée.» Auguste Comte

            Bien à vous.

  • lorsi

    August 22, 2016

    voici des commentaires sur l article paru dans la revue de reference ” intelligence ” de Elsevier , il semble bien que BORIS AIT RAISON http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0160289615001221

    Reply
  • Christ

    August 23, 2016

    Pour aller dans le sens de Boris – vu que vous manquez clairement de culture à ce sujet – les pays scandinaves ont toujours eu un QI un peu plus élevé que ses voisins plus au sud (nous). Donc normal que la baisse est moindre pou eux. De plus, ces pays du nord n’ont pas connu la même proportion d’immigration que nous, ni depuis aussi longtemps que nous. Les premiers arrivants dans ces pays ne sont venus que très tard (la France à partir des années 60/70), donc l’impact sur les QI se fait moins ressentir… pour l’instant.

    Reply
  • fin-gal

    August 31, 2016

    le comique du truc c est que tous les zoologistes s accordent pour dire que les chimpanzé ont un QI d a peu pres 60 et que le tableau montre que la guinée équatoriale eux ils sont a 59 …

    Reply
    • Charlie Martel

      September 5, 2016

      C’est la planète des singes…(MDR)

      Reply

Leave a Reply