One Comments

  • Alex

    September 10, 2016

    Excellente analyse Boris.
    Les réseaux islamistes — qu’ils soient chiites ou sunnites — sont également très actifs au sein des mouvements de la soi-disant « dissidence », comme par exemple l’association Egalité et Réconciliation d’Alain Soral. Ce dernier met souvent en avant un certain Camel Bechikh, membre des Frères Musulmans et président de l’association Fils de France, elle même très proche de l’UOIF, et donc du Qatar. Ce Camel Bechikh intervient régulièrement dans des conférences organisées par Egalité et Réconciliation pour faire la promotion des « valeurs islamiques » qui seraient, selon cet obscur personnage, parfaitement compatibles avec l’Occident chrétien.
    Un autre homme également très proche d’Alain Soral, un chiite algérien prénommé Yahia Gouasmi, membre du Centre Zahra, une association musulmane chiite ayant des affinités avec l’Iran et le Hezbollah, a également pignon sur rue au sein d’Egalité et Réconciliation. Personnage assez affluent, il intervient lui aussi régulièrement aux côtés des islamophiles d’E&R pour faire la promotion de l’Islam en France, mais également pour dénoncer « l’islamophobie ambiante » .

    Reply

Leave a Reply