Italie : le gouvernement lance une vaste enquête sur les activités mafieuses des ONGs qui transportent les clandestins vers l’Europe

0
7213
Publicité

[MINDWAR] ROME 14/06/2018 – Le nouveau gouvernement populiste italien a lancé une offensive sans précédent contre le gigantesque transfert de migrants afro-musulmans organisé par des organisations occultes financées par de puissants groupes d’intérêts, notamment à caractère mafieux.

France Info :

Certaines associations profiteraient-elles de la détresse des migrants ? C’est l’accusation lancée par le procureur italien Carmelo Zuccaro. Le plus haut magistrat de Catane s’interroge en effet sur une “concentration anormale de navires” en Méditerranée et soupçonne certaines ONG de nouer des contacts avec des “trafiquants d’êtres humains”.
Il affirme ainsi, dans l’édition du 23 avril du quotidien La Stampa (en italien), détenir des preuves et évoque des appels téléphoniques depuis la Libye à certaines ONG, des lampes qui éclairent la route des bateaux de ces organisations, des bateaux qui coupent soudainement leurs transpondeurs [les appareils qui permettent de les localiser]“. En février dernier, il a donc ouvert une enquête sur les activités des ONG en mer pour comprendre comment elles se financent et dans quel but.
Pour étayer ses doutes, le procureur sicilien s’appuie sur un rapport de Frontex. Publié en décembre dernier, ce document de l’agence européenne de contrôle des frontières s’inquiète d’une “possible collusion entre les réseaux de trafiquants de migrants et les navires des ONG qui les récupèrent en mer comme des taxis”. L’agence admet que la présence des navires privés favorise les passeurs tout en rappelant que leur absence menace les migrants.

Présenté par les médias occidentaux et les groupes d’intérêts financiers auxquels ils appartiennent comme des “naufragés” secourus in extremis au large de l’Italie, les migrants clandestins sont en fait directement récupérés à quelques kilomètres des côtes libyennes pour être ensuite acheminés en Italie, à des centaines de kilomètres de là.

Ce que démontre cette carte interactive :

L’argument “humanitaire” utilisé vise à masquer un véritable plan de repeuplement de l’Europe mis en place par les groupes qui financent ONGs et médias en charge de désinformer le public européen.


► Faîtes un don pour soutenir le travail de Boris Le Lay : https://borislelay.com/index.php/soutien/

► Retrouvez l’actualité sur notre site : https://borislelay.com

► Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/pg/Boris-Le-Lay-403505586497759

► Suivez ce lien pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/boris_lay