Benalla se dit victime d’un complot raciste parce qu’il est musulman

0
27987
Publicité

[MINDWAR] PARIS 30/07/2018 – Suite à son implication dans la formation d’une police parallèle au service d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla a trouvé une explication : le “racisme” dont il serait l’objet.

Europe 1 :

“Dans le monde du pouvoir, on aime les gens bien formatés et qui la ferment. Moi, j’ai toujours eu tendance à l’ouvrir. On me l’a fait payer”, explique-t-il à l’hebdomadaire du septième jour. Son parcours atypique et ses origines modestes (il a grandi dans un quartier défavorisé d’Évreux, correspond assez bien à l’image du self-made man, a préféré s’engager dans la sécurité privée plutôt que passer de grands concours) ont, selon lui, déplu à certains.
Mais à qui ? “Dans la haute hiérarchie policière, il y a des gens qui gèrent leurs intérêts, leur carrière, et que j’ai dérangés. Par ma faute, je leur ai donné une occasion ; ils ont sauté dessus pour m’écarter”, raconte Alexandre Benalla. “J’ai souvent vu des officiers ou des hauts fonctionnaires ne pas supporter qu’un jeune rebeu leur fasse des recommandations.”

La théorie du complot raciste, une vieille ficelle lorsque les allogènes décident d’attaquer la police.


 

► Faire un don pour soutenir le travail de Boris Le Lay : https://borislelay.com/index.php/soutien/

► SITE : https://borislelay.com

► FACEBOOK : https://www.facebook.com/pg/Boris-Le-Lay-403505586497759

► TWITTER : https://twitter.com/boris_lay