Après s’être félicité de la répression des Gilets Jaunes, Macron maintient l’augmentation des taxes carburant au 1er janvier

0
7242
Publicité

[MINDWAR] PARIS 25/11/2018 – Suite à la mobilisation massive du mouvement antifiscal des Gilets Jaunes, estimé jusqu’à 750,000 participants par un syndicat de police indépendant, Emmanuel Macron s’est félicité de la répression de ce dernier, notamment à Paris.

Aussitôt, le président français a annoncé le maintien de sa politique de racket fiscal contre la classe moyenne, prétextant l’habituelle excuse “écologique”.

L’opposition populaire dépasse très largement la seule question du carburant. C’est plus largement l’explosion des taxes et des impôts sur la classe moyenne pour maintenir à flots un état socialiste en faillite qui suscite ce puissant mouvement d’opposition populaire.

Ce sont ainsi près de 1000 milliards d’euros qui sont prélevés sur le peuple chaque année pour financer une gabegie illimitée de l’élite contrôlant l’État Français.

Tandis que l’insurrection populaire gronde, la réponse du gouvernement français est simple : “plus de taxes !”.