Grâce au cumul de 3 mandats, Darmanin a touché plus de 90,000 euros net en 2016

0
7281
Publicité

[MINDWAR] PARIS 27/11/2018 – Gérald Moussa Darmanin, ministre des Comptes Publics du gouvernement, prêche l’austérité fiscale mais se garde bien de se l’appliquer. En 2016, ce dernier a gagné plus de 90,000 euros grâce au cumul de trois mandats. Il touche aujourd’hui 11,000 mensuels.

Nouvel Obs :

Ce n’est pas tout. Le chevalier blanc du Nord s’indigne des revenus de certains. Notamment des élus. Il oublie sans doute qu’avant d’être ministre, il était à la fois maire de Tourcoing, vice-président du conseil régional des Hauts-de-France et vice-président de la métropole de Lille. Si bien qu’en 2016, il a perçu la coquette somme de 90.829 euros net, soit 7.569 net par mois (et non “5.000 euros” comme il l’a imprudemment assuré sur RTL, dimanche).
Et puis le ministre des Comptes publics oublie aussi sans doute qu’il continue de percevoir l’intégralité de son indemnité de conseiller régional, siège dont il n’a pas non plus démissionné et que, selon Médiacités, il n’occupe pourtant qu’une fois sur cinq… Cette indemnité est conséquente : 2.217 euros net par mois, soit le montant du salaire moyen des Français. Qui évidemment s’ajoutent depuis mai 2017 à son salaire de ministre de 9.940 euros brut par mois.

Ces chiffres, auxquels s’ajoutent les restaurants à “200 euros” fréquentés par l’intéressé, donnent la mesure du train de vie que les politiciens professionnels se sont ménagés ces dernières décennies.