Dans cette aventure, qui traite également de trafic de drogue, on voit pour la première fois Allan Thompson, le lieutenant du Karaboudjan que l’on retrouvera plus tard avec Rastapopulos, et surtout le Capitaine Haddock qui n’est alors qu’une épave, pour se permettre le jeu de mot. Haddock est un ivrogne continuel au visage marqué. Cependant Tintin réalise très vite que le Capitaine a des bons côtés et dès son échappée du Karaboudjan, il le mène avec lui. A plusieurs reprises, Haddock ne se montre pas digne de l’aide que Tintin lui a apportée. Les rechutes sont nombreuses et sa passion pour l’alcool est dévastatrice. En buvant, il se transforme en une brute dangereuse, provoquant des catastrophes multiples : il met le feu au canot de sauvetage pour se réchauffer, il assomme Tintin dans l’avion et manque même de l’étrangler, le prenant pour une bouteille de champagne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here